Archives pour la catégorie l’Argentine

Luis Alberto « El Flaco » Spinetta

Luis Alberto  

Luis Alberto Spinetta, dit « El Flaco » (=le maigre), né en 1950 à Buenos Aires, est une figure importantissime de la musique argentine, l’ambassadeur, avec Charly Garcia, du rock national dont il est l’un des fondateurs.

Au sein de plusieurs groupes (dont « Pescado Rabioso ») mais aussi en solo, il est à l’origine de nombreux albums considérés désormais comme des chefs d’oeuvre incontestables: « Artaud » par exemple, du nom de son auteur favori, le dramaturge francais dont est issue la chanson qui suit « Cantata de puentes amarillos », littéralement : « Cantate des ponts jaunes », une des plus connues, et pour beaucoup la plus belle.

 Image de prévisualisation YouTube

En plus d’un physique très particulier et d’une voix étonnament fine et légère, Spinetta fait figure de « loner » dans le monde de la musique, autant par l’étrange beauté de ses textes, très influencés par le surréalisme, que par la richesse et la complexité de ses compositions, aux harmonies et aux structures osées.

Une petite dernière pour la route, « Durazno sangrando »(= »Abricot qui saigne »): Image de prévisualisation YouTube

 

Okinawa meal^^

018.jpg

Eduardo Noriega/ Edgardo Lois

Un lecteur-ami avisé s’est plaint de la sélection très franco-francaise de ce blog.

Ce n’est pas faute de m’intéresser à la culture argentine, mais mon pays natal, grâce à Internet, continue de m’offrir quotidiennement (et surtout gratuitement) l’accès à sa production, ainsi la chronique-je en conséquence.

Cependant, il serait dommage de ne pas rendre compte de tout ce que l’Argentine compte de talents artistiques et intellectuels.

L’un d’entre eux est le photographe Eduardo Noriega. Né en 1942, il enseigne l’art de l’image à Buenos Aires et a exposé et été publié dans plusieurs pays, en Allemagne principalement qui semble être particulièrement sensible à son travail.

Il s’est dernièrement associé à l’auteur portègne Edgardo Lois qui est parti de ses photos pour constituer un guide très subjectif et sensible de Buenos aires, en créant le personnage d’Antonio, observateur ému et blessé d’une ville-miroir. Seuls ceux qui maîtrisent l’espagnol pourront profiter de ces beaux textes, malheureusement.

Voici le lien du dit-guide, toujours en attente d’éditeur mais mis à disposition ici:

http://guiadebuenosairesunaficcion.blogspot.com/

Et le lien du site d’Egardo Lois, avec des extraits de ses textes et les références de ses publications (toujours en espagnol!):

http://www.delaescritura.blogspot.com/

Pour finir, un apercu des magnifiques photographies d’Eduardo Noriega, pleines de douceur et d’intensité:

01.jpg

05.jpg

10.jpg

21.jpg

22.jpg

25.jpg

42.jpg

47.jpg

52.jpg

La reserva ecologica de Buenos Aires

La réserve écologique de Buenos Aires, assez récente, fait plus de 360 hectares et est située juste à côté du centre névralgique de la ville, le long du Rio de la Plata.

On y croise de drôles d’oiseaux, des joggeurs, des promeneurs du dimanche et surtout on peut y louer des bicyclettes pour profiter pleinement des multiples chemins et du bord de mer.

023.jpg027.jpg033.jpg039.jpg041.jpg046.jpg049.jpg051.jpg053.jpg055.jpg060.jpg063.jpg076.jpg077.jpg078.jpg082.jpg085.jpg090.jpg

Les petites baraques jaunes que vous voyiez sont des « parillas », installées en file indienne le long de la réserve, ouvertes 24h/24h. On y mange la viande au gril, et on assaisonne à notre convenance avec tous les condiments présentés sur une grande table (les classiques « ketchup/mayo/moutarde », mais aussi des piments, de l’ail, de la salade, du chimichurri…)

 

Soirée

Image de prévisualisation YouTube

27mai11soirelolatomassteffi001.jpg27mai11soirelolatomassteffi002.jpg27mai11soirelolatomassteffi003.jpg

Le cimetière de la Recoleta

cimetirerecoletaaveclola4mai11008.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11010.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11017.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11018.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11019.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11022.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11023.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11026.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11031.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11036.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11046.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11047.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11048.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11051.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11052.jpgcimetirerecoletaaveclola4mai11053.jpg

Soirées dans la ville -Centro, Palermo-

 

0033.jpg0191.jpg0073.jpg0241.jpg0281.jpg029.jpg0331.jpg0372.jpg038.jpg041.jpg042.jpg032.jpg035.jpg

Homemade burger

0024.jpg0013.jpg

Et cake orange-gingembre au goûter (avec glacage svp)! Accompagné de son thé vert au jasmin et agrumes…. Et le joli sourire de Lola en prime!

0053.jpg

SIESTES

0012.jpg0023.jpg0061.jpg0032.jpg0091.jpg

1930

Un petit livre acheté chez le couple de libraires installé juste en face de la maison 

Les illustrations ont retenues mon attention.

Si j’avais de l’argent, je collectionnerais les beaux livres. Les grandes collections commencent petitement…

La robe prétexte, de Mauriac. Bois originaux en couleurs de Gaston Foubert.

lullaby001.jpglullaby002.jpglullaby003.jpglullaby004.jpglullaby005.jpglullaby007.jpglullaby008.jpg

 

1234


Les échos d'Altaïr |
starrynight |
Hatake sitraka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mylifemystory
| Choupinette
| jess5593@mon blog