Le Moine

 

Le Moine dans Cinéma le_moine_affiche

J’avais lu il y a presque deux ans la réécriture très subtile, par Antonin Artaud, du fameux roman, classique de la littérature gothique anglaise, « Le Moine », de Matthew Lewis, rédigé en quelques semaines de l’an 1796 par le jeune auteur qui n’avait alors que 19 ans, et avait été charmée par cet univers âpre dans lequel se posait la question de la manipulation de l’esprit, du manque d’amour, de la sexualité et de la religion.

Aujourd’hui, Dominik Moll, le réalisateur et scénariste francais d’origine allemande, assez peu prolifique, à l’origine des très angoissants  »Lemming »(2005) et « Harry, un ami qui vous veut du bien »(2000) -qui travaillaient le suspense dans l’orfèvevrie- nous livre ce qui semble être une adaptation prometteuse de l’oeuvre de Lewis/Artaud.

Au centre de cette drôle d’histoire, basée dans l’Espagne du XVIIème siècle, le moine Ambrosio, génie de l’oration, figure charismatique et admirée de ses ouailles, qui prône l’intransigeance dans la religion et la force de la volonté face aux nombreuses tentations quotidiennes, dont le péché de chair semble être la plus dangereuse. Peu à peu, ce modèle de vertu et de force va s’effriter au gré de la folie et des rencontres.

C-est-un-personnage-qui-lache-prise-bascule-dit-Vincent-Cassel-de-ce-Moine-.-Photo-ER dans Cinéma

C’est Vincent Cassel, « déjà » naturellement tout en ambiguité et félinerie dans un physique étrange et nerveux, qui campe Ambrosio dans ce qui semble être un ovni cinématographique, plus proche de l’univers de Jodorowsky et de Kounen que d’un Xavier Beauvois avec son « Des hommes et des dieux », austère et lumineux.

Ce n’est d’ailleurs pas du tout de la même chose dont il s’agit ici. Dominik Moll a selon ses dires pris un grand plaisir à flirter avec le fantastique, comme le faisait le roman, et à s’amuser de la fraîcheur de la matière qu’il avait entre les mains, très loin de toute volonté naturaliste.

« Le Moine », à découvrir donc sur les écrans francais le 13 juillet.

La bande-annonce ici:

Image de prévisualisation YouTube

Et une petite interview du réalisateur et de son acteur principal sur Inter, dans l’émission « L’été comme je suis », cette semaine, là:

http://www.franceinter.fr/emission-l-ete-comme-je-suis-l-ete-comme-je-suis-vincent-cassel-dominik-moll-et-julien-baer-en-live

 

 

0 commentaire à “Le Moine”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Les échos d'Altaïr |
starrynight |
Hatake sitraka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mylifemystory
| Choupinette
| jess5593@mon blog